11/07/2008

Si tu étais

Un poème virtuel.

Je vous présente une vidéo perso ou j'illustre un de mes poèmes avec des vues prises à Charleroi lors d'un tournage. J'ai été frappé par la vue de ce bâtiment qui me fait penser à des cornes de bouc, il a un aspect infernal.

Merci à ma charmante camarade de tournage Martha Blasutig pour sa contribution.

(Si vous presser sur le carré qui passe au rouge quand on clique dessus dans la barre de controle, vous passez en plein écran)

 

01:59 Écrit par poeteplanetaire dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : charleroi, poeme, jean-louis froment, martha blasutig |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.